top of page
Rechercher

Reconstruire et redonner le sourire

Nadav était un garçon tranquille, un fils unique bien élevé et doux. Sa mère, veuve, s'était investie corps et âme dans son éducation, il lui faisait honneur : il était studieux et excellait dans ses études.

Pourtant, quand sa maman s'est remariée, son monde s'est écroulé. Il s'est renfermé et ses résultats scolaires ont été affectés. Lorsque ses professeurs essayaient de le faire participer, il regardait par la fenêtre en prenant soin de ne pas les regarder dans les yeux.

Finalement, il a confié au conseiller scolaire que, chaque nuit, allongé dans son lit, il entendait sa mère crier, pendant que son nouveau beau-père s'en prenait à elle verbalement et physiquement. Il s'endormait alors les larmes aux yeux au son de bruits sourds. La seule fois où il a essayé de défendre sa mère, son beau-père l'a poussé et l'a fait tomber.


L'école a alors immédiatement entamé les démarches nécessaires pour qu'il soit transféré dans un Village de Jeunes de la WIZO.


Lorsqu'il est arrivé dans ce Village, Nadav était très anxieux.

Il présentait les signes classiques d'un témoin de violence domestique : il rendait sa mère, elle-même victime, responsable de sa peur, de son manque de concentration, de ses difficultés à accepter la puberté et de son incapacité à communiquer.

Lentement, mais sûrement, il a bien réagi aux thérapies mises en place par la WIZO.

Il a reçu une série d'outils cognitifs, émotionnels et physiologiques pour l'aider à faire face à la situation.

Grâce aux conseils patients des enseignants et du personnel du Village, il a retrouvé goût pour les études et s'est bien adapté à la vie dans le dortoir. Bien qu'il s'inquiète toujours de la sécurité de sa mère, il est plus à même de gérer ses propres émotions.

Lorsque sa mère lui rendait visite, des conseillers étaient toujours présents qui évaluaient ses éventuels problèmes ou besoins.

Dans le cadre du " programme de travail avec la famille ", la mère de Nadav a également bénéficié d'une thérapie et d'un soutien indispensables pour renforcer son estime d'elle-même. Elle a d'ailleurs entamé des démarches pour regagner son indépendance et s'est pour cela recyclée dans une nouvelle carrière.


Aujourd'hui Nadav est un garçon populaire et prévenant qui considère les dortoirs comme sa propre maison.

Il a d'excellentes notes à l'école.

Les liens avec sa mère, qui s'était brisés à l'arrivée de son beau-père, se resserrent à nouveau.


La WIZO a permis à la mère et son fils de recevoir le soutien nécessaire pour se relever, garder la tête haute et affronter l'avenir avec une confiance renouvelée tout en maîtrisant les éléments néfastes qui menaçaient de les séparer.


La maman de Nadav est très reconnaissante au Village de Jeunes WIZO pour le rôle qu'il a joué dans la reconstruction de son fils, alors qu'elle s'en voulait, elle qui était aussi une victime...





9 vues0 commentaire

ความคิดเห็น


bottom of page